Article PaperJam : présentation de l’actualité du droit du travail

201605.20
0

paperjam.jpg

Pouvez-vous nous décrire ce qu’est cette collection?

«‘L’actualité du droit du travail au Luxembourg’ est un ouvrage pratique et synthétique du droit du travail, un condensé des décisions judiciaires les plus pertinentes rendues par la Cour supérieure de Justice s’étalant sur les années 2014 et 2015. Il est le premier tome d’une série à venir et se veut didactique. J’ai extrait des passages permettant, tant aux employeurs qu’aux employés, de trouver des réponses rapides à leurs nombreuses questions, mais surtout, de prendre les bonnes décisions par rapport à des situations similaires qu’ils pourraient rencontrer sur le lieu de travail.

D’où vient cette idée?

«L’idée existe déjà depuis deux ans sous forme de blog sur le site de l’étude et sur les réseaux sociaux. Notre page Facebook ‘L’actualité du droit du travail au Luxembourg’ compte à ce jour plus de 12.000 followers. Vu le grand intérêt du public, nous avons pensé qu’il était utile de publier cette collection qui chaque année regroupera des décisions sélectionnées en matière de droit du travail.

Quels sont les sujets traités?

«Les sujets compris dans le livre sont très vastes. Nous allons du harcèlement au licenciement économique en passant par les absences injustifiées, etc. La variété des sujets traités reflète simplement la diversité des problématiques de droit dont sont saisis les juges.

Quels sont les sujets les plus fréquents que vous rencontrez?

«Les litiges sont très vastes. Les plus nombreux sont relatifs au licenciement abusif, aux maladies. Nous notons une nette augmentation des cas de mobbing, qu’ils soient avérés ou non.

Quelle est la particularité de votre cabinet?

«L’Étude Giabbani est hautement spécialisée en droit du travail et en droit pénal des entreprises. L’un ne va pas sans l’autre. La pénalisation du monde du travail est croissante. Nous nous présentons comme une alternative pour les entreprises et cadres supérieurs qui souhaitent être guidés dans leurs démarches, que ce soit en amont grâce au conseil juridique ou en aval devant les instances judiciaires. Nous partageons l’idée que la spécialisation dans un domaine de compétence est la meilleure façon de garantir un service de qualité.

En parallèle du livre, vous animez aussi des conférences?

«Effectivement, nous tâchons de tenir au moins une conférence par mois en matière de droit du travail. Rendez-vous le 20 juin pour un atelier dont le sujet portera sur le licenciement économique et le licenciement pour faute. Les inscriptions se font d’ores et déjà sur le site de l’étude.»